Migrons vers le bon management

strategie
Pourquoi les entreprises africaines sont-elles moins compétitives que les autres ?



L’an 2013, la revue Américaine Fortune a donné le classement des 500 premières entreprises du monde. J’ai été surpris mais aussi choqué de constater qu’il n’y avait aucune entreprise africaine dans ce classement. A première vue, d’aucuns diraient que les Africains ne sont pas intelligents. Oh ! Que si, ils le sont.

Mais ce constat de non productivité des entreprises africaines dans le monde, ne peut pas être passé sous silence. Après l’émotion, je me lance dans des recherches pour comprendre les causes profondes de ce manque de compétitivité des entreprises africaines au niveau international.

J’avais une forte volonté de trouver des raisons et surtout permettre à chacun d’entre nous, peut-être une fois les raisons évoquées, être interpellé afin de contribuer à inverser les tendances.

Je ne voulais surtout pas être de ces chercheurs qui enquêtent et ne trouvent rien. C’était pour moi un défi, un challenge. Quelques jours ont suffi à notre équipe pour déceler les failles qui expliquent cette déconvenue des entreprises africaines.

En Afrique, un proverbe dit que « les eaux s’écoulent par les endroits fissurés. ». En effet, lorsqu’une maison présente des endroits qui sont lézardés par la pluie, les eaux y couleront.

Pourquoi les entreprises africaines manquent de compétitivité ?

Il y a des causes internes aux entreprises mais également d’autres qui sont externes.

Pour les causes internes aux entreprises africaines, on peut citer entre autres :

·         L’absence de leadership

·         La mauvaise gouvernance des entreprises,

·         La faiblesse de la culture d’entreprise,

·         La faible capitalisation des entreprises

·         La faible internationalisation des entreprises africaines.

·         L’incapacité à réaliser des économies d’échelle

·         La faiblesse de la productivité

 

 

Les causes externes peuvent s’expliquer par

·        L’instabilité politique dans les pays africains,

·        Une faible industrialisation des économies,

·        Un environnement des affaires peu attractif.

·        Le coût du crédit

·        La faiblesse du pouvoir d’achat des ménages

·        Le déficit d’infrastructures (technologiques, routières, etc.)

·        Le faible niveau d’intégration économique

·        Le gouffre de la mondialisation (avec des accords commerciaux qui n’arrangent pas forcement les Etats africains)

 

En ce qui concerne l’environnement des affaires, on constate aujourd’hui que de nombreux pays africains ont fait des efforts remarquables, à l’exemple du Rwanda, de l’île Maurice etc…qui ont eu de bonnes notes des institutions comme la Banque mondiale dans le domaine de la gouvernance économique, budgétaire, financière et dans le renforcement des capacités des administrations publiques.

En conclusion, des efforts sont à faire à tous les niveaux pour qu’un jour, les entreprises africaines réussissent à sortir la tête haute dans cette compétition internationale. Commençons déjà par prendre conscience des enjeux de la compétition.

LE MAGAZINE Planet Manager
NUMERO 5 de mai-juin 2017
Voir le sommaire Acheter l'edition Numérique S'abonner Voir les Anciens Numéros
LE MAGAZINE AfrikEco
NUMERO 1 de avril 2017
Voir le sommaire Acheter l'edition Numérique S'abonner Voir les Anciens Numéros
NEWSLETTER
S'inscrire à la newsletter Planet Manager
LE MAGAZINE BLO HILL
NUMERO 1 de Fevrier-Mars 2017
Télécharger gratuitement Voir les Anciens Numéros
SONDAGE
Que pensez vous de l'enploi des jeunes en cote d'ivoire
excellent
bon
moyen
faible
Les Experts
Qui Sommes Nous ? Nos Activités Partenaires Contact
2016 planet manager ©
Conception : eBASICSystem ©